Ma première victoire! Yes! Non, mon mari ne m'a pas quittée et je n'ai aucune raison de le faire fuir, c'est le plus, le plus, le plus  de tous les maris ! Sauf qu'il a un gros défaut, il ne supporte pas les tomates, crues ou cuites, à la vue ou à l'odeur. Mais voilà qu'un jour, soudainement, notre fille ainée, le portrait craché de son père, me demande des tomchips!  Des chips à la tomates donc, qu'elle avait repérés dans son nouveau "J'aime Lire". Et elle les veut avec des herbes et tout et tout! Une révolution je vous dis! Je prends quelques secondes pour encaisser le choc et je me précipite vers le frigo, où, bonheur! je trouve 4 tomates en grappe. Elle seront aussitôt découpées en fines rondelles, posées sur du papier cuisson sur la grille du four, salées et parsemées d'herbes de Provence. Et après suivra une longue attente, insupportable pour Choupinette, qui s'impatiente. Deux heures à 100°C! Pendant ce temps toute la maison sentait bon Le Sud, il ne manquait que les cigales!

Les tomates en rondelles crues:

Tomates7

Les tomchips:

Tomates10

Tomates11

Choupinette a adoré, elle a tout englouti, en quelques minutes il ne restait plus rien! Sauf l'odeur! Quand son papa chéri est rentré du travail ça lui a pris les narines, la gorge, il n'arrivait pas à respirer et après un bisou à sa fille indigne, il est sorti prendre l'air.

Je tiens à préciser deux choses:

1. Mon chéri n'est absolument pas allergique à la tomate, donc sa vie n'a pas été mise en danger.

2.Vu mes origines, je suis consciente des risques encourus en  intitulant ainsi mon post. Un message facilement qualifiable de raccollage actif. Il me reste le plaisir de vous voir venir nombreux partager mon amour pour les tomates et ma bonne  humeur!

Bon week-end à tous et bon apéro avec des tomchips!