Bordeaux restera toujours ma ville ! Je ne suis pas une vraie Bordelaise et je n'y vis plus depuis une dizaine d'années. Néanmoins des liens profonds existent entre nous, renforcés par de nombreux souvenirs, parmi lesquels les cannelés. Essayez de trouver de bons cannelés dans la boulangerie au coin de la rue à Paris... mission impossible ! J'ai longtemps hésité d'en faire moi-même en croyant que c'était une tâche bien compliquée, qui demandait du matériel de haut niveau - des moules en cuivre et un four qui monte à plus de 250°C. Et bien, il n'en est rien ! J'utilise mon four et des moules en silicone, moins chers et plus pratiques. Et j'obtiens malgré cela  d'excellents cannelés. Ceci dit, si vous avez des moules en cuivre et un four performant, le résultat ne sera probablement que meilleur !

Canel_s1

Il existe de nombreuses recettes de cannelés, avec plus ou moins d'œufs, plus ou moins de beurre, plus ou moins de sucre, du sucre glace ou du sucre semoule, parfumés à l'orange, au citron ou à l'amande amère, mais toujours vanillés et enivrés par une lichette de rhum.
La recette que je vous propose est assez minimaliste, sans trop de beurre, ni de sucre. Avec seulement un œuf et deux jaunes d'œuf. J'ai rajouté également quelques gouttes d'extrait d'amande amère, leur parfum est resté subtil, à peine perceptible.
Canel_s3

Pour 16 beaux cannelés :

500 ml de lait
1 gousse de vanille
30 g de beurre
1 œuf + 2 jaunes d'œuf
180 g de sucre semoule
120 g de farine T65
une pincée de sel
1/3 càc d'arôme d'amande amère
2 ou 3 càs de rhum


Prélever les graines de la gousse de vanille. Faire bouillir le lait avec la gousse de vanille et les graines. Arrêter le feu et ajouter le beurre. Mélanger.
Dans un grand bol mélanger avec une cuillère en bois les œufs (1 oeuf + 2 jaunes) avec le sucre sans les faire mousser. Ajouter la farine avec une pincée de sel, bien mélanger pour lisser la pâte, verser le rhum et l'extrait d'amande amère.
Verser le lait tiède dans la pâte, mélanger et réserver au frais pendant 24 heures.

Le lendemain:

Préchauffer le four à 220°C, chaleur tournante.
Remplir les moules au 3/4. Pour les moules de silicone inutile de les beurrer. Par contre, pour obtenir des cannelés bien glacés vous pouvez beurrer les moules (silicone ou pas) et les saupoudrer de sucre glace avant de les remplir de pâte. Je ne l'ai pas fait cette fois-ci.
Faire cuire les cannelés à 220°C pendant 15 minutes. Baisser la température à 180°C et continuer la cuisson encore 20 minutes, puis baisser à 160°C  et prolonger la cuisson de 15 minutes de plus.
Ce n'est pas inquiétant de voir les cannelés brunir, ils ne seront pas brûlés, mais juste caramélisés à l'extérieur. En revanche, à l'intérieur ils doivent rester bien moelleux. D'où l'importance de surveiller leur cuisson et, en connaissant bien votre four, d'adapter le temps de cuisson et la température choisie.

Sortir les moules du four et les laisser refroidir avant de les démouler.

Canel_s2

Les cannelés ne se conservent pas, il vaut mieux les déguster le jour même. Par contre, je n'ai pas pensé à les congeler, peut-être que ce serait une bonne idée, à tester...

Bonne semaine à tous !