accras2

"Vous devez avoir du sang noir!" Je n'ai pas l'habitude de recevoir des compliments, et pourtant c'en était un. Du sang noir, moi, la fille blonde aux yeux de la couleur des nuits blanches, élevée sur la banquise?! Le jeune homme qui m'abordait avec un large sourire était grand, beau et noir. Je tiens à préciser, au cas où mon mari s'aventurerait dans mon blog, qu'il ne me draguait pas, il n'était pas aveugle non plus. En réalité, il venait de goûter mes accras, tout simplement. Comme tous les hommes, toute sa vie il avait cru qu'il n'y avait que sa môman qui péparait les meilleurs accras...Et là! Le choc! La révélation!

Voici la recette, je la tiens de mon amie B. (elle est noire,elle). Bien sûr, je l'ai légèrement modifiée.

Pour 4 personnes:

  • 1 morceau épais de morue sèche et salée de 200g environ

  • 1 oignon doux

  • 2 gousses d'ail

  • 2-3 brins de persil

  • 1 pointe de piment d'Espelette

  • 1 càc de fleur de thym

  • 300g de farine tamisée

  • 1/2 sachet de levure chimique

  • 3 verres de lait

  • 1 oeuf

  1. Dessaler la morue dans un bol d'eau froide pendant 24 heures. Egoutter et laisser cuire dans de l'eau bouillante pendant 20 minutes. Egoutter de nouveau et laisser refroidir.

  2. Hacher dans un mixer l'oignon, l'ail, le persil, le piment.

  3. Mélanger dans un saladier la farine, le lait, l'oeuf, ajouter les épices mixées et le thym.

  4. Emietter finement à la main la chair du poisson. L'incorporer dans la pâte et réserver au réfrigérateur pendant 24 heures.

pate_d_accras

Préchauffer de l'huile d'arachide dans une friteuse ou petite casserole. Au dernier moment incorporer la levure chimique dans la pâte, puis avec une petite cuillère plonger des boules dans la friteuse. Les faire dorer en les retournant de temps en temps, les accras triplent de volume avec la cuisson. Egoutter les accras sur du papier absorbant et les déguster aussitôt. S'il en reste, on peut les congeler pour plus tard.

accras